Escalier en bois : comment choisir la bonne tremie ?

La construction d’un escalier demande beaucoup de planification et de travail. Une partie de la phase de planification consiste à choisir le bois que vous utiliserez. La qualité d’un escalier en bois dépend de plusieurs facteurs, tels que le type de bois choisi, la conception de l’escalier. Différents types de bois conviennent pour les escaliers, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients. Choisir le bon pour votre escalier fait vraiment une grande différence dans votre vie et votre style.

Escaliers en bois dur

Les bois durs comme le chêne, l’érable ou le bouleau sont de bons choix pour les escaliers, et ce pour plusieurs raisons. Ces types de bois sont plus durs que le pin et durent donc plus longtemps. Ils sont également tachés et ont un bel aspect. Le bois dur est plus cher que l’aggloméré et le pin. Le prix de ce bois a atteint 7 euros par pied carré (0,09 m²).

A lire en complément : Quelle hauteur lavabo salle de bains ?

L’installation d’un ensemble complet d’escaliers ou de volées d’escaliers entraîne une augmentation des coûts. Le chêne et l’érable sont facilement disponibles dans la plupart des scieries, et si l’offre est élevée, vous pouvez économiser sur le prix. Chaque escalier doit être marqué ou recouvert d’une couche transparente, ce qui augmente le coût de votre projet. Un gallon (3,7 litres) de vernis coûte environ 25 euros ou plus.

Pinot

Les planches de pin sont polyvalentes et très chères : 2 à 3 euros le pied carré. Le pin est suffisamment solide pour être utilisé pour les escaliers dans toute la maison. Il absorbe l’humidité, mais le fait de teindre le bois et de le recouvrir d’une laque transparente réduit l’absorption d’humidité. Le pin est aisément disponible dans la plupart des magasins de bois et de bricolage. Il s’agit d’une option de milieu de gamme qui convient à la plupart des escaliers, petits ou grands. C’est idéal si l’on utilise de la moquette dans les escaliers.

Lire également : Quel matériau choisir pour un évier de cuisine ?

Cèdre

Comme le cèdre tolère bien l’humidité, il est souvent utilisé pour les escaliers intérieurs et extérieurs. Le cèdre a également une odeur agréable et une couleur naturelle, ce qui le rend désirable. Cependant, il est coûteux. En tant que bois dur, le cèdre coûte jusqu’à 6 euros ou plus par pied carré (0,09 mètre carré).

Le cèdre est généralement acheté en planches ou en panneaux, ce qui permet de choisir le type de planches à utiliser. Les terrasses pour escaliers seront visuellement intéressantes, avec beaucoup de lignes sur les marches, tandis que les planches de cèdre fourniront une grande feuille solide et unique pour vos escaliers.

Panneau d’aggloméré

Une autre option pour l’installation d’un escalier est le panneau de particules. Ce panneau est fabriqué à partir de pâte de bois et pressé en forme à l’aide d’une presse hydraulique. En raison de sa nature manufacturière, il est moins cher que le bois dur. Il coûte entre 1 et 2 euros par pied carré (0,09 mètre carré). Il est également facile à couper, mais il génère beaucoup de particules de poussière lors de la coupe.

La mélamine, vendue dans les magasins de bricolage, est un panneau de particules recouvert d’un stratifié spécial. Une fois coupé, il suffit de le visser en place ; aucune peinture ou teinture n’est nécessaire. Cependant, les panneaux de particules non stratifiés absorbent l’humidité au fil du temps. C’est l’idéal si vous avez l’intention de stratifier vos escaliers ou de poser des planches de bois dessus. Il est également utilisé sous la moquette.

Acajou africain

L’acajou africain est un bois très résistant en raison de sa légèreté. Il se caractérise par sa couleur rose pâle, sa résistance à l’humidité et sa facilité de traitement. Nos artisans l’apprécient pour ces caractéristiques.

Son prix en fait l’un des matériaux les plus chers pour les composants d’escaliers en bois. C’est pourquoi nombre des clients conviendront que l’aspect luxueux de sa texture fine et de son vieillissement vaut le prix supplémentaire. Ce sont aussi les raisons pour le choix de cette espèce particulière.

Cyprès

Le bois de cyprès est léger, finement texturé et imperméable, ce qui lui permet de conserver sa couleur et d’avoir une finition parfaite. On peut dire que parmi les conifères, le bois de cyprès est le plus solide. En outre, il répond à toutes les exigences nécessaires pour être utilisé dans la construction d’escaliers.

ARTICLES LIÉS