Les différentes étapes d’un projet de construction

Les différentes étapes d'un projet de construction

Indépendamment de leur taille, de leur envergure, du budget, des prestataires et du délai de livraison, les projets de construction se font suivant un certain nombre d’étapes.

Connaitre ces étapes vous aidera à mieux suivre vos travaux et de savoir bien évaluer l’avancement des travaux. Si vous les ignorez, on vous les présente dans cet article. Vous voulez entamer un tel dessein ? Voici les différentes phases d’un projet de construction.

A voir aussi : Comment savoir si un chemin est rural ou communal ?

La préparation

Pour préparer un projet, il faut commencer par réunir toutes les données architecturales afin de définir votre maison de rêve. Ensuite avoir recours à un professionnel de la construction pour la prise en charge entière de votre projet. Vous pouvez aussi faire appel à un constructeur de maison.

Ce dernier, par son expertise, sera en mesure de vous dire si le projet est faisable ou pas. Il vous renseigne sur les divers normes ou réglementations en vigueur lors de la réalisation d’un tel projet. Cette étape est complétée par la recherche et le choix du terrain approprié au projet. Toutes ces démarches peuvent durer quelques jours voire des mois en raison de la rapidité des intervenants.

A lire aussi : Les travaux de rénovation à privilégier pour valoriser votre maison

La conception détaillée

La conception détaillée du projet est un préliminaire qui requiert l’intervention simultanée du constructeur et du propriétaire qui élaborent le plan d’exécution.

Une fois la feuille de route du projet définie avec ses contraintes et ses objectifs, les professionnels de la construction se chargent de la schématisation du projet. Cette esquisse montre le rendu du bâtiment en termes d’espace, de matériaux utilisés, de couleurs, etc. Des documents d’accord contractuel comportant l’ensemble des exigences de construction des plans définitifs sont établis.

différentes étapes d’un projet de construction

À cela précède l’évaluation du budget total. Cette estimation prend en compte le coût des matériaux, de la main d’œuvre, des délais, de l’état général du site et des réglementations. Des réajustements financiers peuvent être effectués afin d’obtenir votre construction au meilleur prix.

L’approvisionnement

Cette phase est celle qui vient juste avant que la réalisation du projet ne débute. Elle consiste à rassembler tout ce qui est nécessaire à la construction. Il s’agit notamment des équipements, des matériaux et de la main d’œuvre. Il convient de laisser cette tâche à l’entrepreneur qui se chargera de trouver des fournisseurs fiables dans son réseau.

La construction et le suivi

À cette phase, votre projet commence à se matérialiser dans son entièreté. Cependant, avant d’entamer la construction proprement dite, une réunion de pré-construction doit avoir lieu.

L’objet de cette réunion doit porter essentiellement sur le contrôle de qualité du projet, les possibilités de stockage des matériaux, l’accès au chantier, les horaires de travail, la sécurité et la santé des travailleurs. Le but de cette réunion est de s’assurer que tous les intervenants sont sur la même longueur d’onde.

Après cette mise au point, les travaux peuvent débuter. Il y aura un contrôle et une surveillance du projet. Ils se feront au moyen d’un outil numérique, un indicateur de performance.

La livraison du bâtiment

Elle regroupe un ensemble de procédés. Après le nettoyage intégral du site, le gestionnaire du projet passe pour un contrôle afin d’établir une éventuelle liste de malfaçons que le constructeur se chargera de corriger.

Le propriétaire du bâtiment est ensuite livré avec toutes les informations et documents nécessaires. Des manuels d’utilisation aux contrats d’assurance, rien ne doit être négligé pour la livraison du bâtiment.

La gestion des coûts et des délais

La gestion des coûts et des délais est une étape cruciale dans tout projet de construction. Elle permet de veiller à ce que le projet ne dépasse pas son budget et qu’il soit livré en temps voulu. Pour cela, il faut mettre en place une planification rigoureuse pour chaque phase du projet, ainsi qu’un suivi constant des dépenses engagées.

S’il y a un retard initial ou si des conditions météorologiques extrêmes empêchent l’avancée du chantier, la planification initiale doit être révisée en conséquence.

Les professionnels chargés de la gestion doivent aussi tenir compte des fluctuations inattendues du marché pour calculer avec précision le coût total d’un projet. Ils doivent surveiller attentivement toutes les activités financières liées à la construction, y compris les paiements aux entrepreneurs tiers et l’achat de matériaux nécessaires.

Il faut noter que la qualité n’est pas seulement fonctionnelle mais aussi économique : plus un travail est bien fait dès le début (y compris dans ses aspects techniques), moins il sera cher par la suite (révisions ultérieures notamment). La gestion efficace des coûts peut garantir non seulement le succès financier mais aussi une satisfaction totale du client final.

La maintenance et la rénovation post-construction

Après la livraison d’un bâtiment, ce dernier doit être maintenu régulièrement pour garantir sa longévité et son bon fonctionnement. La maintenance peut inclure des activités telles que le nettoyage, la réparation de l’équipement et des éléments structurels ou encore des travaux de rénovation.

La maintenance préventive est recommandée pour éviter les pannes soudaines qui peuvent causer des dommages importants. Elle consiste en une inspection périodique du bâtiment afin d’identifier tout problème potentiel avant qu’il ne se transforme en catastrophe coûteuse.

Il faut mettre à jour ou remplacer certains éléments avec le temps, car cela peut améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment et augmenter ainsi sa valeur de revente. Les systèmes mécaniques tels que les climatiseurs centraux doivent être vérifiés pour assurer leur bon fonctionnement et leur efficacité.

Si un propriétaire souhaite apporter des modifications importantes au bâtiment plusieurs années après sa construction initiale, il devra envisager une opération plus importante : la rénovation post-construction. Cette dernière implique généralement des travaux structurels majeurs tels que l’ajout d’étages supplémentaires ou la refonte complète de l’intérieur du bâtiment.

La maintenance régulière permettra aux propriétaires de prolonger significativement la durée de vie utile d’un bien immobilier tout en maintenant ses performances optimales.

ARTICLES LIÉS