Réaliser un raccordement sécuritaire d’un poêle à bois avec coude

Pendant la période hivernale, il est nécessaire, voire indispensable, de posséder un bon chauffage. Dans certains habitats, l’on retrouve des cheminées déjà intégrées. Dans d’autres maisons, c’est un dispositif économe comme le poêle à bois avec coude qui fait office de premier choix. Cet appareil requiert des mesures sécuritaires à prendre en compte lors de son installation.

Qu’est-ce qu’un poêle à bois avec coude ?

Le fourneau à bois avec coude est un système mis en place qui permet d’assurer le chauffage d’une habitation. Le coude sert à raccorder le poêle à un conduit de fumée lorsque ce dernier existe dans le bâtiment. Un tel équipement présente un certain nombre d’avantages dont entre autres une indépendance totale à l’électricité ou au gaz. En effet, cette machine fonctionne essentiellement avec du bois et peut même être déplacé d’une pièce à une autre. Avec une telle configuration, il pourra, à l’opposé d’une cheminée, faire partie des affaires à emporter en cas de déménagement.

A découvrir également : Les plombiers de Bobigny vous aideront à résoudre vos problèmes

Le poêle à bois est composé principalement de trois parties :

  • Un foyer ;
  • Un habillage ;
  • Aussi, un raccordement qui permet d’expulser les gaz issus de la combustion.

A découvrir également : Comment le produit ignifugeant de Ferber Painting peut-il protéger votre maison ?

Comment installer le raccordement d’un poêle à bois avec coude ?

L’installation du raccordement poêle à bois avec coude est assez simple et ne nécessite pas d’avoir des outils particuliers.

Dans un premier temps, il faut mesurer le conduit de fumée. Cela permet d’avoir une idée précise de la taille du raccord de tuyau à choisir. Une fois le choix effectué, on peut fixer le coude au conduit, car les coudes disposent généralement de trous pré-percés.

À présent, vous devez veiller à ce que tous les raccords soient : sécurisés avant de procéder à l’installation du poêle.

N’hésitez surtout pas à revoir une seconde fois toute la mise en place du raccordement poêle à bois avec coude. Il ne faudrait pas qu’une négligence soit la cause d’un incendie évitable.

Quelles sont les dispositions sécuritaires à prendre compte pour la mise en place ?

Même si l’agencement du raccordement poêle à bois avec coude paraît facile, il ne doit pas être : pris à la légère. En effet, l’utilisation du coude présente plusieurs risques d’explosion. Lorsque les raccords ne sont pas : sécurisés, il peut y avoir une accumulation de goudron.

Ainsi, pour éviter tout désagrément, il existe des dispositions sécuritaires à prendre en compte lors de l’installation. C’est dans cette optique, qu’il est : vivement recommandé de faire appel à un professionnel, car ce dernier maitrise les principes.

Les règles à considérer

Ainsi voici les règles que votre chauffagiste doit respecter :

  • Dans le dispositif de raccordement ne peut figurer que 2 coudes au plus avec un angle de 90 degrés. L’exception est : faite aux inserts à foyer fermé dont l’angle est de 45 degrés.
  • Le diamètre du tuyau de raccordement doit être supérieur ou égal au diamètre de la sortie du poêle.
  • Le tuyau de raccordement doit figurer uniquement dans la même pièce que le poêle en bois.
  • Toujours garder une distance de sécurité de 38 cm minimum entre le conduit de raccordement et le matériau combustible.
  • La jonction entre 2 conduits doit toujours être : mise en évidence, c’est-à-dire, elle doit être visible et accessible.
  • Le conduit de raccordement ne doit pas excéder 3 mètres.

Ces lois ont été établies dans l’article du DTU 24.1 pourtant sur l’installation des tuyaux de raccordement.

ARTICLES LIÉS