Quelles sont les aides pour l’isolation extérieure ?

L’Isolation thermique par l’extérieur (ITE) constitue l’une des meilleures alternatives pour avoir une maison ayant des performances énergétiques conformes aux exigences de RT 2012 et BBC. En effet, cette technique d’isolation de maison présente autant d’avantages. Outre son efficacité, elle est préconisée pour les maisons qui n’ont que très peu d’espace à l’intérieur. Si vous souhaitez vous lancer dans des travaux d’isolation extérieure, découvrez quelles sont les aides dont vous pouvez bénéficier.

Qu’est ce que l’isolation extérieure ?

Quand une maison n’est pas isolée correctement, elle peut devenir très gourmande en énergie puisqu’il y a des échanges thermiques importants entre le milieu extérieur et intérieur. Or, une consommation énergétique excessive va à l’encontre des objectifs fixés par les autorités publiques : la sauvegarde de la planète et le développement durable.

A voir aussi : Immobilier : pourquoi faire estimer son bien ?

Pour avoir une maison bien isolée, deux solutions existent : l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur. Chaque solution a sa propre spécificité.

Pour l’isolation extérieure, elle désigne un procédé d’isolation des murs d’une maison consistant à rajouter une couche d’isolant sur la face extérieure des murs afin de réduire les ponts thermiques. Pour bénéficier d’une isolation efficace, confiez la réalisation des travaux à un professionnel qualifié RGE, comme sur https://www.thermiefrance.com/.

A lire en complément : Quel produit de nettoyage pour la cuisine ?

Quelles sont les techniques d’isolation extérieure ?

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) peut être mise en œuvre de diverses manières.

L’isolation thermique extérieure sous enduit

Le procédé consiste à poser une couche de matière isolante aux murs extérieurs de la maison et à la recouvrir d’un enduit de finition. Cette solution est préconisée pour les petits budgets puisqu’elle est plus accessible en termes de prix comparé à l’isolation sous bardage. Trois techniques existent pour l’isolation extérieure sous enduit :

  • La pose collée ;
  • La pose calée-chevillée ;
  • La fixation mécanique par profilés.

L’isolation thermique extérieure sous bardage

Ce procédé consiste à poser une ossature métallique aux murs extérieurs de la maison. Celle-ci accueille d’abord les panneaux isolants avant qu’elle soit recouverte d’un bardage. Une lame d’air respirant sépare le bardage de l’isolant. Le procédé est préconisé pour les maisons qui ont des façades humides ou abîmées. Sa mise en œuvre est cependant plus onéreuse.

Quel isolant choisir pour l’isolation extérieure ?

Quelle que soit la technique d’isolation extérieure de votre choix, plusieurs types de matériaux isolants s’offrent à vous pour isoler correctement votre maison. Parmi ceux-ci, on peut, par exemple, citer :

  • Les isolants minéraux, comme la laine de roche ou la laine de verre ;
  • Les isolants synthétiques, comme le polystyrène extrudé, le polyisocyanurate, le polyuréthane ;
  • Les isolants naturels, comme la laine de mouton, la laine de chanvre, la fibre de bois, le liège, les plumes de canard, etc.

Quels sont les avantages de l’isolation extérieure ?

Isoler sa maison par l’extérieur présente autant d’avantages :

  • La réduction des ponts thermiques;
  • L’optimisation de l’isolation thermique et acoustique ;
  • Une meilleure étanchéité à l’air ;
  • La réalisation des travaux ne nécessitant pas le déménagement des occupants ;
  • Le maintien de la surface habitable à l’intérieur ;
  • L’éligibilité aux diverses aides financières.

Quelles sont les aides pour l’isolation extérieure ?

Pour financer vos travaux d’isolation extérieure, vous pouvez prétendre à certaines aides.

MaPrimeRenov’

Remplaçant le crédit d’impôt transition énergétique, cette aide est dédiée aux ménages, aux copropriétés et aux propriétaires bailleurs. Son montant dépend des revenus et du gain écologique des travaux. Pour bénéficier de l’aide MaPrimeRenov’, la construction de la maison doit être achevée depuis 15 ans.

MaPrimeRenov’ Sérénité

MaPrimeRenov’ Sérénité s’adresse aux ménages ayant des revenus modestes et très modestes et aux propriétaires occupant une maison individuelle. Peuvent également en bénéficier les syndicats de copropriétaires et les propriétaires bailleurs. Pour en être éligible, le logement doit exister depuis au moins 15 ans. La réalisation des travaux par une entreprise ou un artisan qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement) est également obligatoire.

Eco-prêt à taux zéro

La réalisation des travaux d’isolation extérieure peut également vous permettre de bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro d’un montant pouvant aller jusqu’à 50 000 €. Pour en bénéficier, le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans. De plus, dans le cas où il est mis en location, il doit être loué comme résidence principale.

Les autres aides et subventions

Outre les aides citées précédemment, il existe également d’autres solutions de financement auxquelles vos travaux peuvent être éligibles, comme :

  • Le coup de pouce économies d’énergie ;
  • Le TVA à taux réduit de 5.5 % ;
  • Les aides entreprises de fourniture d’énergie ;
  • Les aides locales ;
  • L’exonération de la taxe foncière.

ARTICLES LIÉS