Comment nettoyer un stuc extérieur ?

A lire aussi : Quel revêtement pour un plafond de salle de bain ?

Exigences à respecter lors de la restauration du stuc

Pour réussir la restauration d’un revêtement en stuc (réparation et/ou application d’un revêtement acrylique), vous devez d’abord nettoyer la surface de finition. Retirez ensuite le stuc endommagé (zones fissurées ou friables) ou l’ancienne couche acrylique pour maximiser l’adhérence de la zone de réception.

A lire également : Comment rénover votre appartement à Bordeaux

Avant de réparer des fissures, des fissures ou un trou dans un revêtement en stuc (ou avec un revêtement extérieur) revêtement acrylique), il est important de déterminer si la fissure est active (vivante) ou inerte (morte). Une fissure active dégrade davantage le mur, tandis qu’une fissure inerte est stabilisée et ne cause aucun dommage supplémentaire.

Les fissures sont causées par des contraintes structurelles (expansion et contraction des matériaux et/ou des sols) causées par nos conditions climatiques. S’il y a des ruptures majeures, il n’y a pas d’autre choix : enlever l’ancien plâtre acrylique ou le stuc.

Lors de notre réalisation à Saint-Hyacinthe (Montérégie), notre équipe d’experts a dû répéter l’intégralité de la cheminée (photos et vidéo ci-contre). Le résultat est meilleur et coûte souvent moins cher, car les petites réparations consécutives impliquent finalement plus de travail.

Une autre solution consiste à placer une grille métallique sur le surface endommagée ou irrégulière, qui est ensuite recouverte d’un nouveau revêtement empêchant la pénétration (eau, humidité, etc.).

Lors de la restauration ou de la réparation du stuc, il est nécessaire de suivre les instructions données par les fabricants des produits utilisés.

Procédé d’application pour reproduire la même structure en stuc

Bien sûr, pour reproduire une texture de stuc et obtenir la même finition sur tout le mur, vous devez d’abord réparer la zone endommagée. Ensuite, il est nécessaire de normaliser, c’est-à-dire d’aménager la zone réparée par rapport à la forêt existante. Les artisans sont nécessaires à cet égard, au moins beaucoup de patience.

Techniquement, vous devez utiliser un outil de peinture 7 en 1 ou un redresseur mécanique pour étendre les fissures de moins d’un quart (1/4) de pouce de large. Cela permettra d’éliminer le vieux stuc, la peinture ou tout autre résidu. Cela permet au revêtement de colmatage de mieux adhérer à la surface endommagée.

Avant que la dernière couche de plâtre à réparer ne sèche, retirez le circulaire de revêtement acrylique excédentaire. Pour cela, utilisez une spatule en caoutchouc propre. Faites en sorte que la zone réparée soit uniforme avec la texture existante. Laissez-le sécher pendant vingt-quatre (24) heures avant d’appliquer une deuxième couche de revêtement acrylique sur le stuc.

Le revêtement du stuc extérieur

La peinture extérieure est à la fois une technique et un art.

Chaque couleur doit être choisie en fonction des conditions climatiques. De plus, la préparation du mur extérieur ne doit pas être négligée. C’est tout aussi bon quand il s’agit de stuc. N’oubliez pas que les fissures de surface doivent être détectées et obstruées avant de nettoyer la surface du stuc. Le revêtement acrylique scelle la surface et empêche l’eau nocive de pénétrer.

La surface (stuc) qui va retenir la peinture extérieure doit être bonne Soyez au sec. Appliquez de la peinture extérieure en tenant compte de la lumière du soleil possible. Vous devez peindre à l’ombre, sinon la peinture va sécher trop rapidement, ce qui provoquera des bulles ou même de petites fissures. Attendez 24 heures avant d’appliquer une deuxième couche de peinture extérieure. Méfiez-vous des entreprises qui proposent de faire ce travail en même temps ! Une restauration de haute qualité est réalisée progressivement.

ARTICLES LIÉS