Comment coller du PVC sur du carrelage ?

Le revêtement en PVC devient de plus en plus populaire pour tous en raison de son coût économique, mais aussi de sa mise en œuvre, et constitue le choix idéal pour la rénovation d’une pièce et d’une salle de bains en particulier. Sur un mur sain ou endommagé, suivez nos conseils pour installer vos panneaux en PVC sans effort !

hydrofuge Imputrescible, le PVC résiste à l’humidité et à la chaleur sans se déformer. Le revêtement en PVC est proposé dans une large gamme de couleurs et de nuances s’installe rapidement, que ce soit sur les murs ou les plafonds. Coupez une lame de Le revêtement en PVC peut être réalisé avec un couteau ou une scie à dents fines. Vous n’avez donc pas besoin d’établi ou d’outils spéciaux. D’abord et avant tout N’oubliez pas de ranger vos lames à plat dans l’espace cible moins de 24 heures avant l’installation. démontez toutes vos prises et interrupteurs et Nettoyez le mur du support

A découvrir également : Comment renover un plafond facilement ?

Quoi ? type de pose et dans quelle direction ?

Pour il existe trois façons de recouvrir votre mur de revêtement. Installation verticale qui donne à la pièce une sensation de hauteur, mais qui lui donne un aspect plus étroit. La pose horizontale, en revanche, donne une impression de perspective, mais la pièce paraîtra plus basse. Cette option est préférable si bénéficiez d’une belle hauteur de plafond ou de murs perpendiculaires à sources lumineuses. Enfin, il y a la pose diagonale qui est très appréciée architectes. Il ajoute une touche moderne et originale à la décoration de votre maison, mais nécessite beaucoup de coupes.

Lire également : Quel sens installer céramique ?

un Une fois que vous avez réfléchi à la direction des pales, vous devez décider du type de pose. Ce choix détermine vos coupes et donc la surface du revêtement en PVC commande. La pose dite « perdue » est la plus économique et donc le plus largement utilisé. Il se compose de la première , puis utilisez le menu déroulant pour continuer la ligne ensuite, et ainsi de suite. Aucun joint n’est donc aligné et toutes les pièces des lames sont utilisées. Deuxième option, pose « dans le meulage de la pierre ». Plus esthétique, comme les lames sont disposées régulièrement, elle a le désavantage de générer de nombreuses chutes. Il s’avère donc que c’est moins économiquement. Pourtant, il reste pour la verticale installation à préférer lorsque la longueur de la lame est égale ou inférieure à la hauteur du plafond.

Le Guide d’installation étape par étape

Le L’installation de votre revêtement en PVC dépend de l’état de votre mur de soutènement. Si ce dernier est trop endommagé ou irrégulier, il peut être nécessaire de prendre en compte l’installation d’un cadre en lattes de bois, identique à une pose de Vous fixez ensuite vos panneaux de revêtement en PVC directement sur le taquins, soit en coupant comme des panneaux de bois, soit en collant ou agrafe, tout comme un mur sain.

Au contraire, si votre revêtement mural actuel est sain, propre et sec quel que soit son matériau (carrelage, plaque de plâtre, peinture ou tapisserie, lambris de bois), vous pouvez choisir le moyen le plus simple et le plus rapide de poser votre revêtement en PVC : la colle (néoprène ou polymère). Sur un Placo ou une vieille doublure en bois, vous pouvez également envisager d’installer à l’aide d’agrafes. Pour ce faire, commencez par fixer des profilés de finition sur les périmètres de la pièce : coins, plafond, sol, fenêtre et porte… Pincez le profilé du support et fixez la partie « femelle » à votre mur ou à votre latte à l’aide de colle néoprène ou d’agrafes. Marquez les angles directement sur le carré. Ensuite, placez les lattes de revêtement en PVC.

Pour une pose qui colle à un mur sain, passez l’arrière de la première lame à travers formes Zigzag avec votre pistolet à colle. Pour installation à l’aide d’agrafes sur lattes ou installez la lame dans le profilé de départ ou d’angle sur le mur, sans plaque pour permettre une extension naturelle. Quelle que soit l’option , vérifiez bien la soudure : c’est cette première lame qui détermine le rendu final complet de votre mur ! Alors, restez sur Vérifiez ensuite le bon verrouillage de vos lames et de la soudure à mesure que les progrès progressent. Notez que pour la pose de la dernière rangée, le sera sans aucun doute réduit. Si votre agrafeuse ne se produit pas, vous pouvez clouer votre dernière lame ou coupez-la.

Pour les portes et les fenêtres, scier une lame après avoir coupé une encoche et détecté des coupures. Fixez-le comme lame de démarrage, collé ou agrafé au profil d’extrémité. Enfin, pour les prises et interrupteurs, localisez les emplacements de la lame de scie à poser et puis scié avec une scie cloche à dents fines.

ARTICLES LIÉS