Réparez vous-même votre volet roulant

Les volets roulants, qu’ils soient électriques ou manuels, contribuent au confort, à la sécurité et à l’intimité de votre habitat. Ils se révèlent très pratiques en tout temps. Ils font également office de barrières supplémentaires et dissuasives contre les tentatives d’intrusion. À force de les ouvrir et de les fermer, les volets roulants peuvent toutefois tomber en panne. Avec le temps, leur mécanisme s’use. Ils risquent alors de présenter des problèmes : blocage, grincements, lame cassée, etc. Il est cependant tout à fait possible de réparer vous-même vos volets roulants. Découvrez quelques conseils pour vous lancer seul dans ce projet.

Trouvez un moteur de volet roulant pour le remplacer

Différentes causes peuvent expliquer la défaillance de votre volet roulant. Dans le cas d’un volet roulant électrique, un moteur défectueux peut être à l’origine du blocage. Avant d’en venir à cette conclusion, pensez néanmoins à vérifier les piles de la télécommande ou de l’interrupteur mural. S’il n’y a rien à signaler de ce côté, vous devrez démonter le caisson du volet pour vérifier l’état du moteur et des pièces.

A lire également : Rénovation de fenêtres : les erreurs à éviter pour économiser

Quand remplacer le moteur de votre volet roulant ?

Pour savoir si le moteur du volet roulant est hors service, pensez à actionner l’interrupteur. Si le volet émet un bruit, mais qu’il ne monte pas ou qu’il ne descend pas, cela signifie que le moteur fonctionne. Dans le cas où le volet n’émettrait aucun bruit, il se peut que ce soit un problème de fil ou de fusible. Une fois ces éventualités écartées, le remplacement du moteur s’avère indispensable.

Quel moteur de volet roulant choisir ?

La qualité du système de motorisation est primordiale pour remplacer le moteur de votre volet roulant. Un moteur électrique bas de gamme se montrera en effet rapidement défaillant. Un moteur de qualité, en revanche, est synonyme de fiabilité et de durabilité. Vous avez le choix entre plusieurs types de motorisations pour votre volet roulant :

A lire aussi : Les différents types d’échafaudages pour vos travaux

  • le moteur filaire,
  • le moteur radio,
  • le moteur fonctionnant à l’énergie solaire,
  • le moteur hybride.

Vous pouvez choisir le bon moteur de volet Bubendorff pour remplacer votre moteur hors service. Pour cela, inspirez-vous des produits proposés dans les magasins spécialisés dans l’habitat. Pour bien choisir le moteur qui remplacera celui qui est défectueux, plusieurs critères sont toutefois à prendre en compte. Le diamètre du moteur doit tout d’abord être inférieur à celui de l’axe de vos volets roulants.

Autrement, le moteur ne rentrera pas dans le tube. Considérez également la puissance de la motorisation. Le rôle principal du moteur est d’automatiser l’ouverture et la fermeture des volets roulants. Il est donc important qu’il soit suffisamment puissant pour remplir cette fonction. Vous avez aussi le choix entre un moteur qui fonctionne via un interrupteur et un modèle télécommandé.

moteur volet Bubendorff

Comment changer votre moteur de volet roulant ?

Changer le moteur d’un volet roulant se fait en plusieurs étapes. La première chose à faire est de couper l’électricité. Une fois que c’est fait, procédez comme suit.

Ouvrez le caisson du volet roulant et dévissez les fixations du coffre

Dévissez tout d’abord les vis qui maintiennent le moteur en place. Tirez ensuite la sous-face du volet de manière horizontale afin d’extraire le caisson. Enfin, retirez la sous-face. Pour détacher les premiers points d’accroche, repérez les deux cylindres fixés sur le mur, puis dévissez la vis d’attache. Décalez par la suite les cylindres de façon à faire sortir les axes du bras articulé. Une fois que vous avez repéré la plaque métallique fixée sur le tube, dévissez le deuxième point d’accroche et libérez le lien.

Démontez l’axe du moteur

Pour démonter l’axe du moteur, commencez par sectionner le câble d’alimentation du moteur à l’aide d’une pince. Retirez le circlip qui retient le moteur du volet, puis la goupille qui retient l’axe. Enfin, desserrez l’élément qui maintient l’axe tout en le rétractant et en le sortant.

Installez le nouveau moteur du volet roulant

Pour poser le nouveau moteur, la première chose à faire est de retirer l’ancien. Pour ce faire, faites coulisser le moteur en dévissant la vis qui le maintient. Installez ensuite les deux pièces en plastique situées sur l’une des extrémités sur le nouveau moteur. Une fois ceci fait, il ne vous reste plus qu’à installer le nouveau moteur. N’oubliez pas de revisser la vis qui le maintient en place.

Branchez le nouveau moteur

Reliez tout d’abord le câble du nouveau moteur au caisson du câble d’origine, puis reliez le nouveau câble à l’ancien via un domino. Réglez les fins de course en plaçant le volet en position haute ou basse. Pour finir, appuyez sur le bouton qui lui correspond.

Réparez le rideau du volet roulant

Si le problème vient du rideau du volet roulant, celui-ci est généralement :

  • soit bloqué dans le coffre,
  • soit ne remonte plus,
  • soit le tablier est sorti des rails.

Dans tous les cas, cette panne est moins pratique que d’autres. Avec le volet bloqué en position basse, votre maison est plongée dans le noir, ce qui peut vite devenir contraignant. C’est notamment le cas si vous ne résolvez pas rapidement le problème. Chaque souci demande néanmoins une réparation bien particulière.

Que faire quand le rideau de votre volet roulant est bloqué dans le coffre ?

Il est tout d’abord déconseillé de vous acharner en tirant sur le volet pour le débloquer. Autrement, vous risquez de l’endommager. Lorsque le rideau se retrouve bloqué dans le coffre, il est nécessaire de procéder au démontage du coffre. Pour cela, ouvrez-le puis identifiez d’où vient le dysfonctionnement. Si nécessaire, décrochez le tablier et procédez à la réparation adaptée.

Que faire quand le rideau du volet roulant ne remonte plus ?

Le blocage du rideau en position basse est l’un des problèmes les plus fréquents des volets roulants. Lorsque le rideau ne remonte plus, la première chose à faire est de vérifier les piles ou l’interrupteur. Si la panne ne vient pas de là, pensez à nettoyer les différents points stratégiques (notamment les glissières) à l’aide d’un produit spécialisé. Si le blocage persiste, il se peut que le rideau soit sorti de ses rails, qu’une lame soit cassée ou que le moteur soit en panne. Pour obtenir un diagnostic précis, vous pouvez faire à un réparateur professionnel.

réparation volet roulant

Que faire quand le rideau est sorti des rails ?

Lorsque le tablier sort des rails, cela peut entraîner la casse des lames ou le blocage du rideau en position haute. Quand le rideau n’est pas parfaitement axé, vous devez procéder à une réparation manuelle. Pour ce faire, coupez l’électricité et ouvrez le coffre du volet. Enroulez ensuite le rideau manuellement avant de le redescendre. Pour cette étape, vous devrez insérer les lames une par une dans les coulisses. Enfin, refermez le coffre.

Les autres points qui peuvent se casser

Outre la défaillance du moteur et du rideau, il arrive également que la lame du rideau soit cassée. Une seule lame cassée ou usée entrave le bon fonctionnement de vos volets roulants. Pour y remédier, procédez au remplacement de la lame cassée par une nouvelle. Vous possédez un volet roulant avec manivelle ou sangle ? La manivelle qui tourne dans le vide est également un problème récurrent pour un volet roulant manuel. Vous aurez donc à la réparer en solidarisant le rideau avec l’axe d’enroulement.

Nettoyer votre volet avant et après les réparations

Avant de procéder à la réparation de votre volet, quelques gestes d’entretien s’imposent. Il est par exemple important de le nettoyer avant et après les réparations. Un dépoussiérage évite au système de se gripper. Après les réparations, pensez à graisser les glissières.

ARTICLES LIÉS