Rénovation énergétique : pensez à l’isolation thermique de votre maison

Le secteur du bâtiment est l’un de ceux dans lesquels les ressources énergétiques sont abondamment consommées. En France, environ 44 % de l’énergie produite sont injectés dans le parc immobilier, selon les chiffres officiels. De plus, le domaine du bâtiment contribue d’un quart aux émissions de gaz à effet de serre dans le pays. Vu la situation, les pouvoirs ont lancé et soutiennent le concept de rénovation énergétique. Le but est de réduire considérablement l’impact environnemental des constructions. La rénovation énergétique implique un certain nombre d’opérations dont l’isolation thermique. Quand, pourquoi, comment et par le biais de quel professionnel isoler votre maison ?

Comment savoir si vous devez recourir à l’isolation thermique ?

L’isolation thermique est un ensemble d’interventions visant à limiter les déperditions énergétiques d’un bâtiment et les transferts de températures entre l’intérieur et l’extérieur. De manière générale, lors de sa construction, un logement est censé être isolé des rigueurs des conditions climatiques ambiantes. Grâce aux parois, l’intérieur est protégé de la fraîcheur ou de la chaleur qui sévit à l’extérieur.

A lire aussi : Rénovation de fenêtres : les erreurs à éviter pour économiser

Toutefois, au fil du temps, les murs, la toiture et même le plancher perdent de leur capacité à empêcher les flux thermiques entre l’intérieur et l’extérieur. Dans ce cas, une bonne partie de l’énergie produite par le chauffage en période de froid s’échappe du logement. De même, en période de chaleur, l’air chaud pénètre à l’intérieur et entrave le confort. Votre maison nécessite des travaux d’isolation thermique si vous remarquez que vous êtes obligé de consommer plus d’énergie pour avoir une température agréable à l’intérieur.

En revanche, vous pourriez avoir du mal à identifier la cause de la surconsommation énergétique chez vous. En pareille situation, vérifiez s’il y a des courants d’air dans le logement. Allumez une bougie et faites-la passer tour à tour au niveau des fenêtres et des portes fermées ainsi que sous la toiture. Si vous constatez que la flamme frémit, concluez alors qu’il y a des trous d’air sur le bâtiment. Et l’isolation thermique s’impose.

A lire également : Dans quel sens installer vos carreaux de sol ?

isolation thermique

Isolation thermique : quel apport à la rénovation énergétique ?

Dans le cadre de la rénovation énergétique, l’isolation thermique est souvent recommandée. Et pour cause, les travaux y afférents permettent de limiter la consommation d’énergie dans un logement. L’isolation thermique s’effectue dans le but de renforcer la capacité d’isolation des parois. Cela permet de boucher les trous d’air afin de réduire les risques de pertes d’énergie.

Comme le détaille le site Isoface33.fr, l’opération a l’avantage d’améliorer le confort et de favoriser les économies d’énergie lorsqu’elle est réalisée par des spécialistes. L’isolation thermique permet de rendre moins énergivore votre logement, toute en réduisant votre budget dédié à la consommation énergétique. En exemple, lorsque les combles et la toiture sont isolés, vous pouvez économiser jusqu’à 30 % d’énergie, selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).

Lorsqu’il s’agit des murs, le gain énergétique peut s’élever à 25 %. Pour ce qui est de l’isolation du plancher, cela permet d’éviter les déperditions d’énergie à hauteur de 10 %. En somme, grâce à l’isolation thermique, vous pouvez rendre plus écologique votre habitation. Cette opération participe ainsi à l’atteinte des objectifs de la rénovation énergétique.

Quels sont les différents types d’isolation thermique ?

L’isolation thermique s’effectue de différentes manières. La méthode idéale est choisie en fonction de la partie à isoler, de son accessibilité, du budget, des travaux complémentaires… En l’occurrence, nous avons l’isolation thermique par l’intérieur (ITI) et l’isolation thermique par l’extérieur (ITE). Ces deux types d’isolation s’emploient pour traiter les murs et la toiture. Le premier type est choisi pour préserver l’aspect externe des murs et la structure de la toiture.

Pour isoler le plancher, l’isolation se fait nécessairement par l’intérieur. Il faut souligner que l’isolation par l’intérieur entraîne la réduction de la surface habitable. De plus, les pièces concernées sont inutilisables pendant les travaux. En revanche, vous n’aurez pas besoin de demander une autorisation pour l’intervention. En cas d’isolation par l’extérieur, l’aspect externe des murs est sujet à modification, mais l’intérieur conserve son volume.

Cette intervention est parfois incluse dans un projet de ravalement de façade qui permet, pour sa part, de moderniser et de protéger les murs. Lorsqu’il est question d’isoler les combles, la technique se détermine selon que ces derniers sont perdus ou aménagés/aménageables. Les artisans spécialistes peuvent ainsi opter pour le soufflage de flocons d’isolant ou la pose de panneaux isolants dans les combles.

Rénovation énergétique : quelles aides pour financer l’isolation thermique ?

La rénovation énergétique est appelée de tous les vœux par les pouvoirs publics. Afin d’inciter les ménages à l’effectuer, l’État a mis en place des aides. Vous pouvez donc prétendre à bien des dispositifs d’accompagnement pour financer l’isolation thermique de votre maison. Il y a notamment :

  • MaPrimeRénov’,
  • MaPrimeRénov’ Sérénité,
  • l’Eco-prêt à taux zéro,
  • la TVA à taux réduit,
  • les primes CEE (Certificats d’Économie d’Énergie),
  • les aides d’action logement,
  • les aides des collectivités locales.

Il vous faut remplir les conditions requises pour accéder à chacune de ces aides dont certaines peuvent être cumulées avec d’autres. Par exemple, vous pouvez obtenir à la fois MaPrimeRénov’, des primes CEE et des aides de votre collectivité locale. Par ailleurs, vous pouvez réduire vos impôts grâce au dispositif Denormandie en effectuant, entre autres, l’isolation thermique. Parmi les aides disponibles, il doit y en avoir au moins une à laquelle correspond votre profil.

À qui confier les travaux d’isolation thermique ?

L’isolation thermique est une intervention technique. Elle ne peut donc être réalisée efficacement que par des professionnels formés pour cela. Pour isoler votre maison, veillez à confier les travaux à une entreprise qualifiée pour les exécuter. Vous pouvez en trouver en effectuant des recherches sur internet. Visitez les sites de plusieurs professionnels pour vous enquérir du champ d’intervention de chacun.

Entrez en contact avec les entreprises qui vous intéressent. Lors de vos échanges, demandez-leur si elles sont titulaires de labels ou certificats de qualité. Notez que pour bénéficier de la plupart des aides étatiques, l’artisan chargé de l’exécution des travaux doit être certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Demandez à chaque professionnel un devis afin de procéder à des comparaisons par la suite.

Les meilleurs artisans prennent le temps de visiter le chantier avant de fixer les tarifs de leurs prestations. Enfin, l’idéal serait de faire appel à une structure qui, au-delà de l’isolation thermique, effectue d’autres travaux de rénovation énergétique. Ainsi, vous pourriez lui confier tous vos projets ayant pour but la réduction de la consommation d’énergie de votre logement et sa mise en valeur.

ARTICLES LIÉS