Quels sont les types de travaux eligibles a la prime energie ?

Face à l’arrivée de la saison d’hiver, de nombreux ménages sont soucieux de voir leurs factures de chauffage trop élevées. Pour remédier à ces inquiétudes, la prime énergie, également connue sous le nom de “prime CEE”, aide financièrement les particuliers souhaitant entreprendre des travaux de rénovation afin de réduire leurs consommations d’énergie.

Les 3 principaux types de travaux éligibles à la prime énergie

Parmi les nombreux travaux éligibles à la prime énergie, trois d’entre eux sont les plus populaires : isolation, chauffage et énergie renouvelable. Cependant, pour bénéficier de cette aide de l’État, certaines conditions sont à respecter. Pour en savoir plus sur la prime cee et ses conditions, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre fournisseur d’énergie.

A découvrir également : Comment choisir une bonne perceuse visseuse sans fil ?

Isolation

  • L’isolation des combles : Une mauvaise isolation de vos combles fait perdre environ 30% de la chaleur présente dans votre maison. En rénovant celle-ci, vous éviterez la déperdition thermique et réduirez votre facture de chauffage.
  • L’isolation des murs : 25% de la déperdition de chaleur au sein de votre maison est due à une isolation défectueuse des murs. Isoler vos murs grâce à la prime CEE permettra à votre habitation de garder sa chaleur, tout en réduisant votre facture énergétique.
  • L’isolation du plancher : Contrairement aux combles et aux murs dont la déperdition thermique est conséquente, celle du plancher ne représente qu’approximativement 7%. Mais négliger ce facteur de perte pourrait vous impacter financièrement à long terme.
  • L’isolation des portes et fenêtres : Avec les va-et-vient quotidiens au sein d’une habitation, les fenêtres et portes représentent les plus grandes ouvertures. L’installation de fenêtres à double ou triple vitrage, vous permettra de réaliser non seulement des économies d’énergie, mais également d’améliorer l’insonorisation de votre intérieur.

Chauffage

  • Chaudière biomasse : Connue comme étant le système de chauffage le plus écologique, la chaudière biomasse permet des économies d’énergie de près de 30%. Son fonctionnement aux granulés à bois, ne nécessite pas l’utilisation d’énergie carbone.
  • Chaudière à condensation : Grâce à son fonctionnement consistant à refroidir au maximum les fumées produites par la combustion avant de les rejeter, la chaudière à condensation est celle qui présente le rendement le plus élevé. Soumise à la prime énergie, son installation vous reviendra à moindre coût et vous assurera de réduire votre facture de chauffage.
  • Chaudière à basse température : Contrairement aux chaudières traditionnelles chauffant l’eau à 90 °C, la chaudière de type basse température chauffe l’eau à 50 °C. Cette différence ne présente pourtant aucun impact négatif sur son efficacité, ainsi, à confort égal, la chaudière à basse température vous permet de réduire votre facture énergétique.
  • Poêle à bois : Saviez-vous que l’installation d’un poêle à bois permettait de réduire votre facture de chauffage d’environ 30% ? En effet, l’utilisation du bois comme méthode de chauffage représente non seulement un faible impact environnemental, et son prix est bien moins élevé que celui du gaz ou de l’électricité.

Énergie renouvelable

  • Pompe à chaleur air : Grâce à sa versatilité, une pompe à chaleur air/air peut chauffer et refroidir votre habitation. En pompant l’air extérieur, cette pompe produit près de quatre fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme. 
  • Pompe à chaleur air-eau : Basé sur le principe de l’aérothermie, la pompe à chaleur air-eau pompe l’énergie dans l’air, puis le restitue dans le réseau de chauffage. Ce système permet de réduire par quatre l’énergie nécessaire pour chauffer votre habitation.
  • Pompe à chaleur eau : Fonctionnant sur le principe de la géothermie, cette pompe puise la chaleur se trouvant dans les nappes phréatiques afin de chauffer votre habitation. Sa consommation d’énergie est donc quatre fois inférieure à un chauffage traditionnel.

A lire aussi : Réaliser un raccordement sécuritaire d'un poêle à bois avec coude

ARTICLES LIÉS