L’acide oxalique pour traiter le bois : tout ce qu’il faut savoir

Le bois n’a jamais perdu sa côte dans les intérieurs. Encore plus aujourd’hui à l’ère du DIY, du « faire du neuf avec du vieux », de la mode du « transformer le gros meuble en bois de grand-mère pour en faire la pièce vintage dans un intérieur moderne », le bois a encore gagné en lettres de noblesse. De nombreux produits de l’industrie ont ainsi conquis les foyers afin de leur permettre de réaliser leurs travaux de bricolage. Parmi les plus populaires, vous pouvez retrouver l’acide oxalique, idéale pour traiter le bois. Vous voulez en savoir plus sur ce produit ? Cet article vous livre tous ses secrets.

L’acide oxalique : qu’est-ce que c’est ?

L’acide oxalique est un produit qui se présente sous forme de cristaux à la fois incolore et inodore. Aussi appelé sel d’oseille, il est présent dans la nature comme dans l’oseille (évidemment !) mais aussi dans la rhubarbe ainsi que d’autres plantes. Et plus étonnant encore, même le corps humain en contient notamment dans l’urine. Mais bien entendu, il n’est pas question de fabriquer votre acide oxalique vous-même, le produit a été synthétisé en 1824 pour servir dans l’industrie en tant qu’agent de blanchiment.

A découvrir également : Comment choisir une bonne perceuse visseuse sans fil ?

Surtout utilisé dans le textile, l’acide oxalique a d’abord connu le succès pour ses effets blanchissants sur le cuir ou d’autres textiles. Il s’est ensuite banalisé pour traiter le bois, la rouille voire le marbre jauni en raison de son prix abordable. En effet, l’acide oxalique coûte entre 19€ et 27€ le kilo. C’est ainsi qu’il s’est infiltré sur la liste des produits à garder dans ses placards pour faciliter le quotidien.

Lire également : Comment boucher un trou sur la toiture ?

Traiter le bois avec de l’acide oxalique : comment faire ?

Aujourd’hui l’acide oxalique est surtout utilisé pour éclaircir le bois. En effet, votre pièce en bois a pu être en contact avec du fer ou encore de la brique qui a fini par la tacher au fil des ans. Les intempéries peuvent aussi avoir à l’usure votre belle terrasse en bois pour qu’elle finisse par griser.

Eh oui, malgré une protection, le bois en extérieur finit toujours par griser à cause des agressions des rayons UV et de l’humidité. Mais pas de panique, seul son aspect change, votre bois n’est pas abîmé ! Et c’est là que le sel d’oseille entre en action. Le produit va alors nettoyer la fibre du bois en profondeur pour éliminer ces vilaines tâches.

Pour blanchir votre beau vaisselier en bois hérité de grand-maman avec de l’acide oxalique, il faudra d’abord préparer le meuble. En effet, si votre bois est verni, le produit agira mieux s’il a été décapé au préalable. Ensuite, pour l’utilisation du sel d’oseille, il doit être dilué dans de l’eau chaude.

Comptez 100 grammes de produit pour 1 litre d’eau. Attendez d’abord que la solution soit bien homogène et que les cristaux soient entièrement dissous. Appliquez ensuite généreusement au pinceau sur le bois. Laissez agir entre 20 minutes et 2 heures selon la taille du bois à traiter.

Pour le rinçage, vous ne devez pas lésiner sur l’eau pour éliminer tout le produit et frotter avec une brosse. Ensuite, faites un deuxième rinçage avec un mélange composé à moitié d’eau et à moitié d’alcool. Enfin, laissez le bois sécher pendant 24h pour retrouver tout son éclat.

Utiliser de l’acide oxalique : quelles précautions ?

Bien que le produit ne soit pas dangereux pour la santé, l’acide oxalique reste un produit toxique dont la manipulation est soumise à quelques précautions. Il convient avant tout de réaliser le traitement de votre pièce en bois dans un endroit bien aéré. Un jardin serait un choix avisé. Ensuite, le produit étant très corrosif, tout contact avec votre peau est à prohiber. A cet effet, protégez-vous avec des gants et des lunettes de protection et optez pour des vêtements qui couvrent bien chaque parcelle de peau.

Si vous réalisez votre blanchiment de bois à l’intérieur, n’hésitez pas à recouvrir vos meubles ainsi que le sol avec une bâche pour les protéger des projections. Commencez toujours votre travail en appliquant un peu de produit sur un coin de l’objet afin de rester à l’affût de toute réaction inhabituelle. Bien entendu, en cas de projection, il faut rincer abondamment la zone touchée et consulter immédiatement s’il y a apparition d’une irritation.

ARTICLES LIÉS