Faux plafonds : types et prix pour bien le choisir

Faux plafonds : types et prix pour bien le choisir

Le faux-plafond est idéal pour isoler ou encore installer des gaines électriques, qu’il s’agisse de construction ou d’une rénovation. Si vous vous demandez quels sont les faux plafonds et leurs tarifs, vous trouverez la réponse dans cet article.

Qu’est-ce qu’un faux plafond ?

Le faux plafond est un équipement idéal pour dissimuler un plafond en mauvais état ou encore cacher des tuyaux et des gaines électriques. Le faux plafond permet notamment d’optimiser l’isolation thermique et l’isolation phonique d’une maison.

A lire en complément : Pourquoi confier son projet de construction à un spécialiste expérimenté ?

Les différents faux plafond et leur prix

Il existe différents types de faux plafonds que vous pouvez choisir pour l’isolation ou la rénovation de votre habitation !

Faux plafond en dalles

Ce type de plafond convient notamment si vous souhaitez recouvrir un plafond abîmé. Par ailleurs, grâce à son matériau en polystyrène, ce type de faux plafond est une solution très économique. En cas de travaux de rénovation, installer des dalles sera très facile, car il est possible de les coller directement au plafond, elles sont très légères !

A voir aussi : SIPOREX : avantages de ces blocs de béton cellulaire

Si vous souhaitez installer ce faux plafond suspendu, vous devrez débourser une somme se situant entre 20 et 50 euros le m². 

Néanmoins, vous ne bénéficierez pas d’un espace vide placé entre les deux plafonds, vous ne pourrez pas y mettre des gaines ou des câbles électriques.

Faux plafond suspendu en plâtre

Choisir un faux plafond suspendu en plâtre est la solution idéale pour faire des économies et obtenir un plafond qualitatif. Ce type de plafond est idéal pour les travaux d’isolation ou encore d’autres travaux de rénovation. 

Si vous souhaitez recourir à ce type de faux plafond, vous devrez débourser une somme qui se situe entre 15 et 45 euros le m².

Faux plafond suspendu en bois de parement

Se présentant très souvent sous forme de lames et de panneaux, ce faux plafond en bois se distingue d’autres types de faux plafonds, car il s’agit de tasseaux de bois qui permettent de tenir le revêtement.

Si vous souhaitez recourir au faux plafond en bois de parement pour effectuer vos travaux de rénovation, il faudra débourser entre 20 et 75 euros par m² hors taxe.

Faux plafonds : types et prix pour bien le choisir

Faux plafond suspendu en PVC

Le faux plafond suspendu en PVC est une solution de rénovation très pratique, en plus d’être une solution de rénovation très économique. Le faux plafond en PVC peut arborer tout un tas de différentes couleurs. Son prix moyen par m² varie entre 20 et 70 euros hors taxes.

Faux plafond suspendu métallique

Il s’agit d’un type de faux plafond haut de gamme. En effet, ce plafond est moins suggéré lors des travaux de rénovation et d’isolation en raison de son prix élevé. Néanmoins, il s’agit d’une solution très intéressante si vous souhaitez bénéficier d’un plafond solide et robuste. Il peut rester dans un état très correct durant de nombreuses années. Par ailleurs, il est possible de le trouver dans de nombreuses finitions, comme l’acier galvanisé ou l’aluminium brossé. C’est selon votre besoin.

Vous pouvez l’installer si vous souhaitez donner un côté design et urbain à votre maison, car il est très apprécié pour son esprit loft et industriel. Il faudra compter 150 euros par m² si vous souhaitez installer ce faux plafond suspendu de qualité.

Plafond tendu

Il s’agit d’un autre type d’habillage qu’il existe pour créer un faux plafond. Ce plafond est très souvent composé d’une toile en PVC. 

À l’instar d’un plafond suspendu, ce type de plafond peut masquer des gaines électriques ou encore un revêtement abîmé.

Le prix de la pose d’un plafond tendu varie notamment entre 50 et 130 euros le m².

Plafond suspendu en placo

Vous avez également la possibilité de mettre en place un plafond suspendu en placo. Le prix du placo peut aller de 23 à 43 euros/m². Le tarif de ce type de plafond peut aller de 8 à 12 euros par m² hors taxe. 

Qu’est-ce qui joue dans le prix ?

Pour connaître le prix exact des travaux de rénovation, il faut demander plusieurs devis et mettre en concurrence les artisans. Il n’y a pas que le matériau à prendre en compte, mais également la taille de la pièce, les besoins d’isolation, la main d’œuvre.

ARTICLES LIÉS