Comment calculer le prix d’un balcon ?

Un balcon ou une terrasse. Quelle que soit sa taille, un extérieur est un point fort pour une maison, surtout si vous habitez dans un petit espace, comme c’est souvent le cas à Paris.

Afin de quantifier le coût d’un balcon ou d’une terrasse, un algorithme d’estimation immobilière a été développé, qui s’appuie notamment sur la base de données des autorités fiscales pour les transactions immobilières (DVF). Elle a aussi regardé 32 000 publicités. L’entreprise a ensuite réalisé des simulations pour un appartement de 60 m² situé au cinquième étage. Elle a ensuite calculé un prix au mètre carré, en partant de l’hypothèse qu’il n’y avait pas d’extérieur, une terrasse ou un balcon de 5 m², puis une terrasse de 10 m² et 20 m².

A lire en complément : Installer un abri dans son jardin : quels sont les avantages ?

Le prix moyen varie en fonction de la taille

Le résultat ne s’écarte pas des prix du marché immobilier parisien. Pour preuve : plus la surface extérieure est petite, plus le prix au mètre carré est élevé. Pour un appartement de 10 000 euros/m², une moyenne de 5 100 euros/m² doit être calculée pour une terrasse de 5 m². Un prix qui s’élève à 3 900 euros pour une superficie de 10 m² et à 3 300 euros pour 20 m².

Dans les quartiers les plus chers, comme le 6ᵉ, une terrasse de 5 m² flirte avec les 42 000 euros, et il faut payer 107 000 euros pour un extérieur de 20 m². Les mêmes zones seront beaucoup moins chères dans les 20e, 13e et 19e arrondissements, où la terrasse de 20 m² coûtera environ 55 000 euros.

A lire également : Comment faire un ragréage sur un plancher en bois ?

Les espaces extérieurs les plus spacieux seraient dans le 8e arrondissement, où la superficie moyenne est de 10 m². Suivez ensuite 1er, 4e, 14e, 15e et 16e arrondissements où la superficie moyenne des terrasses et balcons est de 8 m².

ARTICLES LIÉS