Toiture : comment savoir si vos tuiles sont poreuses ?

Les tuiles poreuses sont des tuiles qui ont perdu leur imperméabilité. Elles laissent alors l’eau s’infiltrer, pouvant provoquer sur le long terme des dommages dans les habitations. Il est ainsi essentiel de savoir identifier les tuiles endommagées afin de les traiter correctement. Dans cet article, nous verrons comment identifier les tuiles poreuses et comment prévenir ces désagréments.

Comprenez les tuiles et leur porosité

La présence de mousses, de lichens et de champignons sur le revêtement de toit peut le rendre poreux. Il en est de même pour l’accumulation de déchets (poussière, feuilles mortes) au niveau de la surface. Or, cette situation peut avoir des conséquences désagréables.

A voir aussi : Pourquoi choisir des panneaux solaires photovoltaïques ?

Les tuiles poreuses laissent passer l’eau très facilement, ce qui peut provoquer des dégâts importants. L’humidité peut d’ailleurs faire ramollir le bois de la charpente et causer son effondrement. Elle provoque également des traces sur les toits, les façades et les murs intérieurs et compromettre la solidité de la structure. Les fuites causées par la nature poreuse des tuiles sont susceptibles d’affecter le système d’isolation du toit. Cela peut donc entraîner une gêne pour les occupants de la maison. À ce propos, BVS traite des tuiles poreuses dans cet article et vous aide donc à reconnaître les signes d’une toiture abîmée.

solutions toiture tuiles poreuses

A voir aussi : WC japonais : quels sont les atouts d’utiliser ces toilettes lavantes ?

Comment identifier les signes indiquant que vos tuiles sont poreuses ?

Il n’est pas nécessaire d’être un expert en toiture ou d’avoir des connaissances spécialisées pour reconnaître la porosité des tuiles. Toutefois, le fait de connaître un peu la structure de la tuile en terre cuite peut vous aider dans ce cas. En ce sens, les tuiles en terre cuite sont vernies en surface lorsqu’elles sont neuves. Cependant, les effets du climat et le temps peuvent éroder cette surface. La tuile présente alors de petits trous, liés aux bulles d’air situées dans la terre lors de la cuisson de la tuile. L’eau s’infiltre alors progressivement par ces trous, avant de s’engouffrer sous la tuile puis au sein de l’habitation.

Ces petits trous et l’eau qui stagne sont de bons emplacements pour les plantes telles que la mousse, les lichens et les fougères, dont les racines ont tendance à se développer. Si vous remarquez un tapis vert indiquant l’installation de végétaux, cela peut vouloir dire que les tuiles sont poreuses. Cette porosité peut entraîner une détérioration rapide, car elle laisse passer l’eau et facilite l’entrée du gel, ce qui est un signe précurseur de fissures dans les tuiles et de problèmes d’étanchéité et d’isolation.

Évitez des réparations coûteuses en prenant les bonnes mesures

Généralement, les tuiles deviennent poreuses en raison du temps et de l’effet des conditions météorologiques. Toutefois, certaines mesures d’entretien peuvent accentuer ce phénomène. À cet effet, l’utilisation de nettoyeurs à haute pression pour le nettoyage doit être modérée ou évitée, ou du moins maintenue à une certaine distance. Dans tous les cas, le lavage à haute pression n’est pas très adapté aux tuiles en terre cuite. L’eau de Javel ne doit pas non plus être utilisée, car elle est très agressive.

Si vous soupçonnez la présence de tuiles poreuses, des mesures doivent être prises dans les plus brefs délais. Si les tuiles sont poreuses, mais qu’elles ne sont pas fissurées, la couche d’étanchéité doit être renforcée. Si vous remarquez des fuites ainsi que des infiltrations importantes, la meilleure option est alors de remplacer les tuiles poreuses. Dans ce cas, nous vous conseillons de faire appel à un couvreur professionnel pour les travaux.

ARTICLES LIÉS