Comment vider une maison après un décès ?

Le décès est un événement tragique et douloureux. Généralement, après celui-ci, la personne décédée laisse derrière lui plusieurs effets personnels et un logement. Il en va alors de la responsabilité de ses proches de faire le vide de la maison et des effets personnels. Toutefois, comment vider une maison après un décès ? Découvrez les solutions adaptées.

Effectuer un dépôt vente des affaires

La vente est la première alternative pour vider la maison d’un défunt. Par contre, vous n’avez peut-être ni la force, ni le temps pour l’effectuer. C’est là que surgit la solution de vente qu’est le dépôt vente. Il s’agit de délégués la vente des biens à une entreprise spécialisée. Celle-ci peut même venir récupérer les biens chez vous ou dans la maison du défunt. Après-coup, vous devez estimer en complicité avec l’entreprise le coût de chaque affaire. L’intermédiaire s’occupe alors du reste et empoche une commission de 20 ou 30% une fois la vente réalisée. 

A découvrir également : Bien choisir sa porte d’entrée : les erreurs à éviter

Faire de petites annonces de vente sur Internet

Vous pouvez vendre vous-même les biens. Dans ce but, il existe de nombreuses méthodes. Toutefois, l’une des meilleurs restes de faire des annonces internet pour toucher une forte audience. Pour ses annonces de vente en ligne, un site reste incontournable. Il s’agit de Leboncoin : un site de référence pour revendre vos objets ou vider une habitation. Le principal avantage avec ce site est que les gens peuvent cibler localement leurs recherches. De plus, les acheteurs eux viendront directement chercher les affaires chez vous. Ainsi, vous n’aurez pas à vous déplacer et vous ne risquerez pas d’impayés. 

Solliciter les services d’un antiquaire ou d’un brocanteur

Avec cette solution, vous vous débarrassez des biens sans gêne. Que ce soit le brocanteur ou l’antiquaire, le professionnel viendra effectuer une estimation des biens. Il se chargera également de leurs transports. Toutefois, les antiquaires ou brocanteurs ne sont pas toujours honnêtes. La plupart du temps, ils cherchent à réaliser de fortes marges sur la vente en vous faisant accepter dès le départ de petit prix. Prenez donc la peine de les mettre en compétition afin d’avoir les meilleurs prix. Par ailleurs, si vous avez des doutes sur le prix d’un bien faites appel à un professionnel pour être sûr. 

A voir aussi : Que devez-vous savoir sur la rénovation de salles de bains ?

Effectuer des ventes aux enchères

Tous les biens ne sont pas dépourvus de grandes valeurs. Certains biens ont une grande valeur marchande. Avec ses biens, vous pouvez faire appel à un commissaire-priseur pour effectuer une vente aux enchères. Si vous ne souhaitez pas rouler à perte, assurez-vous que le bénéfice de la vente du bien soit conséquente. Celle-ci doit pouvoir couvrir tous les frais notamment :
– Les frais d’interventions du commissaire-priseur
– Les frais de commission du bien adjugé

Retenez également que la vente du bien peu ne pas s’effectuer dès le premier jour. Vous devez donc faire preuve de patience.

Stocker les objets dans un garde-meuble

Tous les biens ne sont pas à vendre. Certains doivent sûrement avoir une valeur sentimentale à vos yeux. Toutefois, si vous n’êtes pas encore prêt à surmonter votre deuil, il sera dur de les avoir à proximité. Dans ce cas, un garde-meuble est une excellente solution pour conserver les objets. Avec cette solution, vos biens vous attendront jusqu’à ce que vous soyez prêt à affronter votre deuil ou à les vendre.

Par ailleurs, notez que certaines entreprises de stockage proposent des services de collecte à domicile. Prenez donc bien soins de choisir votre entreprise de stockage si vous souhaitez bénéficier de cet avantage.

Effectuer des dons

Les vêtements, la vaisselle, les petits mobiliers, les livres sans grande valeur et en bon état, … peuvent être donné. En effet, il vous est possible d’effectuer des dons avec certaines affaires du défunt et par la même de faire des heureux. Généralement, les associations caritatives en ont besoin pour leurs missions humanitaires. Il serait alors dommage de les jeter alors que vous pouvez aider des démunis. Si vous optez pour cette solution, vous pouvez vous rendre sur les points de récupération des associations et procéder aux dépôts. Par contre, si les biens sont nombreux ou trop volumineux, certaines associations peuvent se déplacer pour les récupérer.

ARTICLES LIÉS