Comment disposer les meubles au salon ?

Beaucoup d’entre nous pensent qu’il n’y a qu’un seul excellent moyen d’aménager les meubles dans le salon. C’est généralement le nôtre aussi ! Cependant, tant que notre salon est grand, la disposition des meubles peut rapidement devenir n’importe quoi. Personnellement, je pense que ce sont ceux qui bénéficient des plus petits espaces de vie qui réussissent encore à stocker le meilleur de manière innovante et réfléchie ! C’est souvent le cas dans les salons de style industriel, où le mobilier est parfaitement adapté au volume d’une pièce. Si vous avez très peu d’espace au sol, vous n’avez pas d’autre choix que de l’optimiser pour réduire le volume et bien réfléchir au plus petit meuble que vous souhaitez placer.

Règle 1

La première règle à garder à l’esprit pour organiser correctement vos meubles est d’éviter que l’encombrement ne se déplace dans le salon (pensez, par exemple, à une table basse lorsque roulette). Personne ne devrait avoir honte ou être trop serré entre le canapé et la table basse et la table basse et le meuble TV.

A voir aussi : Comment choisir les luminaires de son habitat ?

Si un meuble doit être évité, il n’est pas au bon endroit. De plus, un meuble ennuyeux est potentiellement dangereux chaque jour. Que ce soit pour vous ou vos invités, mais aussi pour les plus petits.

Règle 2

Ne placez jamais tous vos meubles dans le même coin de votre salon. Ils doivent être intelligemment distribués dans votre salon. Par exemple, si vous posez tous vos meubles sur le même mur, vous aurez l’impression que votre salon est « penchée » de côté. À moins que vous ne vouliez bien sûr imiter un bateau qui coule.

A lire aussi : Comment créer une déco avec marques de luxe ? Nos astuces !

Veillez à créer des zones de partage. Le salon est un lieu de partage entre les membres de la famille et les amis. Si vous devez vous parler en criant, ce n’est pas bon signe. Vous pouvez créer plusieurs zones pouvant accueillir des groupes d’au moins 2 sièges. C’est le minimum pour parler ailleurs, n’est-ce pas ?

ARTICLES LIÉS